Emmener son chat à Hong Kong

Hong Kong Lucky Cats

Vous avez sans doute compris en voyant mon logo que j’aimais les chats (et le bubble tea). 😉 Et bien c’est au point que j’ai emmené le mien lors de mon installation à Hong Kong, et ça n’a pas été tout simple.
Je fais donc ici un récapitulatif de toutes les formalités à remplir absolument si vous voulez voyager ou vous expatrier de la France vers Hong Kong, avec votre chat. 🙂

Je commence en rappelant tout d’abord qu’il ne faut pas s’y prendre au dernier moment, entre 2 et 3 mois avant le départ, c’est idéal (vous allez comprendre pourquoi par la suite). Et surtout, ne confondez pas Hong Kong avec la Chine (ou un autre pays) ! Hong Kong a ses propres règles (comme n’importe quel pays) et ce n’est pas parce qu’une amie a fait par exemple voyager son petit chien ou son chat jusqu’à Shanghai ou Pékin que vous devrez suivre les mêmes étapes.
Enfin, ce que j’écris ici est valable en octobre 2016. La règlementation d’importation d’animaux pouvant changer, si vous cherchez des infos pour une date très éloignée, je vous conseille de tout re-vérifier plus tard sur le site officiel du gouvernement hongkongais.

La première chose à faire est donc de vérifier la validité ou mettre à jour les vaccins de votre petit animal de compagnie. Pour le chat, 3 vaccins obligatoires : Typhus (Féline Panleucopaenia), Coryza Contagieux du chat (Féline Respiratory Disease Complex), et surtout, Rage. Les 2 premiers doivent être datés de plus de 14 jours et moins d’un an avant le départ, et le dernier, de plus de 30 jours et moins d’un an (le délai d’incubation étant d’un mois).

Il faut aussi bien sûr que l’animal soit identifié électroniquement (puce obligatoire, pas de tatouage admis à Hong Kong).

Si tout est au point de ce côté, il vous faudra dans tous les cas aller chez votre vétérinaire pour vous faire délivrer un passeport européen, sur lequel il inscrira entre autres, le numéro de la puce et surtout la validité du vaccin antirabique. (Ce vaccin doit impérativement être mentionné sur le passeport, les 2 autres peuvent rester dans le carnet de santé classique.)

Puce électronique implantée, vaccins à jour, passeport et carnet de santé complétés, il reste encore quelque chose à demander à votre véto, c’est de remplir la 2ème partie (B) du certificat de bonne santé spécifique à Hong Kong (Animal Health Certificate, téléchargeable ici) ; la 1ère partie (A) étant pour vous.
La dernière partie (C), elle, va devoir être remplie par un agent officiel de la DDPP. Il vous faudra donc prendre un RDV (liste des adresses consultable ici) mais attention, pas plus de 14 jours avant le départ ! En effet, cette approbation officielle a une durée limitée. Ne prenez donc ce RDV que quand vous connaitrez la date exacte du voyage de votre animal.

Parallèlement à tout ça, il faut aussi que vous obteniez un permis d’import, appelé Special Permit (formulaire AF240 à remplir ici).
Compte-tenu du fait qu’il est envoyé par courrier et que le paiement doit être fait en dollars hongkongais, c’est là que ça se complique. Déjà il y a le délai, et puis si vous n’avez pas une banque internationale présente à HK ou que vous ne connaissez encore personne là-bas, vous aurez du mal à régler le prix de ce permis (432 HKD) simplement et rapidement.
Personnellement, c’est à partir de là que je me suis faite aidée par une société spécialisée dans le transport d’animaux/biens à l’étranger.

Autre information à connaître absolument : le transport de votre chat vers Hong Kong ne pourra avoir lieu QUE via le réseau cargo (appelé également fret aérien) d’une compagnie aérienne ET sur un vol direct ! (Cela ne laisse pas beaucoup de choix d’ailleurs, mon chat a ainsi voyagé avec Air France Cargo.)
N’espérez pas pouvoir l’emmener avec vous en cabine ou en soute, il n’y a aucune exception, on ne vous laisserait pas l’embarquer de toute façon.
Pour effectuer la réservation du vol, je me suis également tournée vers l’entreprise de déménagement international que j’avais contactée.
À savoir d’ailleurs : votre animal devra être dans une cage homologuée IATA. Renseignez-vous pour en acheter une ou pour savoir si votre cage actuelle peut être adaptée. Il lui faudra aussi un tapis absorbant, et peut-être un distributeur d’eau à fixer sur la grille (à voir si la compagnie s’en charge).

Vol Cargo - Fret aérien
On en arrive donc au départ. Si vous avez la cage et les passeport, carnet, certificat de santé et permis d’import remplis+signés+tamponnés, vous êtes prêts à emmener votre chat jusqu’à la zone cargo de l’aéroport. 😉
Cela dit après toutes ces semaines de préparation, il faut aussi penser à l’arrivée. Il aura d’ailleurs fallu prévenir le service des douanes de Hong Kong au moins 48h à l’avance pour être sûr qu’un vétérinaire officiel sera bien présent pour examiner la petite bête et la laisser rentrer sur le territoire (infos et contacts ici). Il faudra aussi s’être assuré que la compagnie aérienne aura bien rempli le certificat indiquant que l’animal n’est pas sorti de sa cage et a voyagé d’une seule traite (normalement c’est automatique, mais parlez-en tout de même avant le départ).
Ensuite, pas de quarantaine si vous avez tout fait dans les règles ! 🙂 L’attente sera tout de même longue pour récupérer votre petit compagnon et vous aurez des frais de dédouanement…
Pour toute cette partie, je me suis également « achetée une certaine tranquillité » en la déléguant à l’entreprise dont j’ai déjà parlé. Et pour simplifier encore plus, j’ai demandé à ce que mon chat me soit amené jusqu’à mon hôtel (c’est un service que vous pouvez aussi avoir, à l’aller comme au retour, bien pratique si vous faites voyager votre animal en même temps que vous par exemple).

Vous voyez, s’expatrier avec son chat ne s’improvise pas. Mais on peut y arriver ! 🙂

Quelques informations utiles en plus :
– Si vous comptez ramener l’animal en France un jour, pour l’instant le titrage antirabique n’est pas exigé en partant de HK. Je dis bien « pour l’instant », car comme évoqué plus haut, la loi évolue d’années en années. Je vous conseille donc de faire faire cette prise de sang avant de partir. Moi en tous cas j’ai choisi de la faire, le résultat est ensuite indiqué par votre véto dans le passeport et il est valable À VIE. C’est une bonne chose de faite si vous ne savez pas quand vous reviendrez ou encore si vous irez vivre dans un autre pays plus tard.
– Les chats âgés de moins de 5 mois ne peuvent pas être importés à Hong Kong.
– S’il s’agit d’une femelle, elle ne doit pas être enceinte ou alors de moins de 4 semaines au moment du départ.
– Les chats appartenant à la race Savannah ne peuvent pas être importés. Et ceux de la race Bengal (chats-léopards) doivent avoir un certificat prouvant qu’ils sont de 5ème génération ou plus.
– Enfin, je vous donne le nom de l’entreprise de déménagement international qui m’a ainsi beaucoup aidé dans cette expatriation et que je vous recommande chaudement : Amana Cargo International.

14 commentaires

  1. Un article très intéressant ! Quand on a des animaux et qu’on veut partir à l’étranger ça peut être une source de stress. Merci ! 🙂 Je découvre aujourd’hui ton blog (via Hellocoton), et je dois dire que j’aime beaucoup ton site, plein de bons conseils, d’astuces et de découvertes. Je reviendrai avec plaisir lire tes prochains articles. À très vite !

  2. Hello ! Merci pour ces infos précieuses. Ton site en regorge même. Nous préparons notre expatriation à HK pour la fin du mois et nous ne sommes pas en avance alors je lis attentivement ton parcours pour essayer d’être efficace. J’aurais aimé avoir une idée du prix du transport de ton chat par Amana/AF. Peut-être peux-tu me donner l’info par email ? 😉 Merci encore.

    1. Hello ! Je suis ravie de pouvoir vous aider. Vous allez voir, Hong Kong, c’est génial ! 🙂
      Pour le prix du transport de mon chat, je te le donne sans problème : j’ai réglé en tout et pour tout 1556 Euros. J’avais choisi une formule qui comprenait l’obtention du permis d’import hongkongais, la réservation du vol sur AF Cargo, les formalités douanières à l’arrivée, et un accompagnement de l’animal au départ comme à l’arrivée (càd que mon chat a été amené par Amana Cargo jusqu’à la zone de fret le jour du départ, et m’a été « livré » à mon appartement via un agent hongkongais le jour de l’arrivée). Je n’ai pas eu aussi à acheter de cage homologuée, c’est Amana Cargo qui s’est occupé de mettre la cage que j’avais aux normes requises.
      Je te conseille de faire comme moi des demandes de devis en ligne pour comparer, mais si ça n’a pas changé, tu verras qu’on tombe toujours plus ou moins sur les mêmes tarifs.
      N’hésite pas si tu as d’autres questions ! Et bon courage alors pour toutes les démarches. 😉

  3. Bonjour,
    Merci pour tous ces renseignements ! C’est précieux !
    Mais nulle part je ne vois qu’il faut payer quelque chose pour l’envoi et l’obtention du permis spécial, ils demandent juste une enveloppe timbrée à notre adresse actuelle pour le courrier retour…
    Et pour ce qui est du prix du billet, je vois plutôt du 200 euros que du 1556…
    Je me trompe ?

    1. Bonjour,
      Pour le permis, c’est bien écrit ici : http://www.afcd.gov.hk/english/quarantine/qua_ie/qua_ie_ipab/qua_ie_ipab_idc/qua_ie_ipab_idc.html
      « The fee for one animal is HK$432 and HK$102 for every additional animal of the same shipment. »
      Et pour le prix du vol, c’est impossible qu’un vol cargo direct Paris-Hong Kong ne coûte que 200 euros. (Attention comme je l’ai écrit, il est impossible d’emmener son animal en cabine ou en soute quand on va à Hong Kong.) Il faut aussi compter tous les frais de douanes à l’arrivée. 😉

  4. Salut Barbara,
    Tout d’abord, merci pour ton blog qui donne de précieux renseignements.
    Avec mon mari, nous avons l’habitude de partir en expatriation mais chaque pays est différent et nous prenons toujours un temps de réflexion avant de choisir la destination.
    Hong Kong faisant partie de nos possibilités, une question importante se pose : peut-on emmener nos 2 chats ? Tu expliques quelles sont les démarches, mais sommes-nous restreints par le nombre ?
    Sur un autre blog nous avons vu que nous avions droit à un chat par permis de residence… As-tu des infos sur ce point ? Je ne me vois pas annoncer à minou que nous partons sans minette ou inversement !!
    Merci d’avance.
    Isabelle

    1. Bonjour Isabelle,
      Alors déjà il n’y a pas d’histoire de « permis de résidence » à Hong Kong comme dans d’autres pays, seulement différents visas (qui permettent de séjourner plus ou moins longtemps et de travailler ou pas). Et d’ailleurs je suis arrivée l’an dernier avec mon chat avec un simple visa touristique.
      Et ensuite, bonne nouvelle : il est tout à fait possible d’importer plusieurs animaux à la fois. 🙂
      Pour preuve, sur le site officiel du gouvernement hongkongais, il est bien toujours écrit « the fee for one animal is HK$432 and HK$102 for every additional animal of the same shipment ». 😉 (J’ai justement des voisins qui viennent d’arriver avec leurs 2 chats sans problème.)
      Toute la procédure reste donc la même, tu la fais simplement pour 2 animaux au lieu d’1 et tu mets bien les informations des 2 matous sur la demande de permis d’import.

      1. Bonjour Barbara, je te remercie pour ces infos. Minet et minette sont ravis de ta réponse et pensent déjà aux crevettes chinoises qu’ils vont pouvoir déguster !!!

  5. Bonjour,

    Tout d’abord votre blog est super, merci beaucoup pour toutes ces infos.
    Ensuite, moi je suis dans la situation inverse, j’ai adopté un chat ici mais je cherche à le rapatrier d’ici peu. J’ai lu que Air France acceptait les animaux en cabine donc pour ça c’est super, mais par contre mon véto est une bille et ne sait pas par quoi commencer. Auriez-vous des vétos à me conseiller sur Hong Kong Island ?

    Merci et bonne journée !

    1. Bonjour Channy,
      Merci de me lire !
      Alors oui l’avantage quand on fait le voyage dans l’autre sens c’est qu’on n’est pas obligé de mettre son animal dans un vol cargo, mais attention, il y a tout de même qques démarches à accomplir (comme vous le savez sûrement) et qui nécessitent un certain délai obligatoire, surtout que l’animal n’est donc pas d’origine française. Je vous conseille de lire attentivement cette page : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F806 pour savoir tout ce qu’il faut faire. Vous verrez qu’il faut prendre contact avec l’ambassade pour obtenir un passeport (où numéro de puce et vaccin antirabique seront bien notés et certifiés), ils pourront aussi probablement vous indiquer vers quels professionnels vous tourner.
      En tous cas ne comptez pas trop sur les vétérinaires locaux pour savoir exactement ce qu’il faut faire, c’est à vous de bien lister tout ce dont vous avez besoin. (Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des entreprises de transport international spécialisées, sans vous engager sur un service payant.)
      Personnellement je vais à la WanChai Animal Clinic et j’en suis très satisfaite, je ne leur demande jamais rien de compliqué il faut dire (uniquement les vaccins classiques) mais par exemple j’avais posé la question quant à la possibilité de faire le vaccin contre le FeLV et ils m’avaient donné l’adresse d’un établissement où on peut faire les vaccins disons « inhabituels » (de la même façon que nous humains, irions dans un centre de vaccination international). 😉
      Bon courage et bonne journée à vous aussi !

  6. Oui alors attention parce que annoncer que cela coûte 1500€, cela peut freiner des personnes qui risqueraient de laisser leur chat derrière eux.
    Personnellement j’ai un agent que j’avais utilisé à l’aller qui se charge des démarches et c’est environ 300-500 euros.
    Et pour le vol CARGO = SOUTE = COMPAGNIE AERIENNE et non transitaire forcément. Quand on dit qu’il ne faut pas espérer passer par la compagnie aérienne passagers pour votre chat càd que pour un vol vers HK il ne sera pas admis en cabine (ce qui est le cas en effet pour un Paris-HK) et pas non plus à la place de l’un de vos bagages en soute, c’est vrai. En revanche vous pouvez bien booker son billet auprès d’Air France ou Cathay Pacific en direct à l’avance et c’est environ 200 euros.
    Le total est bien différent du coup… 🙂

    1. Bonjour Iman,
      Oui vous avez tout à fait raison, le prix n’est pas le même selon si vous faites des démarches seul ou non et à qui vous faites appel.
      Attention j’ai bien précisé que j’ai payé ce prix pour un package complet et avec une entreprise : tout à été pris en charge avec différents agents depuis mon départ avec mon chat de mon logement à Paris jusqu’à l’arrivée dans mon nouvel appartement à HK, ce qui comprend bcp de choses (surtout que nous n’avons pas pu partir le même jour). 😉
      Ensuite bien sûr vous pouvez réserver votre billet cargo vous-même avec votre compagnie aérienne, mais c’est donc avec une autre branche de la compagnie, on ne doit pas ajouter son animal à son vol, il a alors son propre vol de fret. Et pour le prix j’avoue ne pas savoir s’il est fixe. (Peut-être qu’il varie comme pour nous selon les périodes pleines et creuses ?)
      En tous cas il y a effectivement des solutions pour différents budgets. 🙂

    2. Bonjour Iman !

      Je pars également pour Hong-Kong et j’ai bien l’intention d’emmener mon chat 🙂

      Réaliser l’ensemble des démarches par moi-même afin de diminuer le coût final du voyage est une solution qui convient à ma bourse.

      Pouvez-vous m’envoyer un petit mail afin que je puisse échanger avec vous sur votre manière de procéder et/ou vos conseils dans le cas que vous décrivez 🙂 Mon adresse : baptistemainguy7@gmail.com

      Je vous remercie par avance pour votre retour,

      Baptiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.