Un week-end de 3 jours à Bangkok

Grand Palais de Bangkok

Un des avantages de vivre à Hong Kong, c’est qu’on est à seulement quelques heures de plein de villes toutes aussi incroyables, et que l’on peut donc s’organiser des week-ends vraiment dépaysants. 🙂
Le truc aussi, c’est qu’on a pas mal de jours fériés qui viennent les rallonger (ça compense un peu le nombre de jours de congés moins élevé qu’en France). 😉

La première ville asiatique que j’ai ainsi découverte (en dehors de Hong Kong du coup) est Bangkok en Thaïlande, en octobre 2016 ! (2h45 de vol environ avec Air Asia, 1 heure de décalage horaire.)
Je vous montre alors ici ce que pouvez (j’ai même envie de dire « devez ») y voir le temps d’un week-end de 2 ou 3 jours :

Grand palais de Bangkok
Peinture dans le Grand Palais de Bangkok


En premier et incontournable, il y a évidemment le Grand Palais. C’est l’attraction la plus réputée et pour cause, il y a de quoi être impressionné. La richesse et la complexité de l’architecture, la multitude de détails et de couleurs, les somptueuses peintures… Vous pouvez y passer plusieurs heures. Cela dit, si vous êtes pressé par le temps, le plus important à y voir est probablement le Wat Phra Kaew (ou « Temple du Buddha d’Émeraude »). Pensez d’ailleurs à être habillé convenablement, rien de court ou transparent, épaules couvertes également, et vous devrez enlever vos chaussures à l’entrée. (On range aussi l’appareil photo.)

Wat Pho ou Temple du Buddha allongé à Bangkok
Juste à côté, il y a le Wat Pho ou « Temple du Buddha Allongé ». Un temple particulier qui contient tout juste ce grand Buddha comme dans un immense écrin et laisse peu d’espace, mais vaut largement le coup d’oeil.

À noter : il vaut mieux visiter les temples le matin, il fait moins chaud et on évite la foule. 😉

Tour sur la rivière Chao Phraya à Bangkok
Depuis ces temples, sur la côte Est de la rivière Chao Phraya, vous pouvez ensuite aller prendre un bateau pour la descendre et profiter d’une vue différente sur la ville. Vous apercevrez sur l’autre côte le Wat Arun, le « Temple de l’Aube », qui était malheureusement en travaux lorsque j’y étais.
Le trajet ne coûte quasiment rien, et c’est à faire au moins une fois. Attention par contre à bien repérer où vous voulez aller, c’est un transport en commun et on ne reste pas longtemps à chaque arrêt, rapprochez-vous de l’entrée du bateau avant d’être arrivé à votre « station » !

Terrasse de l'Hôtel Mandarin Oriental Bangkok
Avec ma moitié, nous avons ainsi utilisé ce bateau pour aller boire un verre au Verandah (Mandarin Oriental Hotel). Il vous dépose juste à côté et c’est une bonne adresse si vous voulez boire un cocktail et grignoter sur une jolie terrasse avec des serveurs aux petits soins. (Attention par contre les prix sont élevés, forcément.)

Vue du Sky Bar, sur le rooftop du Lebua Hotel Bangkok
Un autre endroit tout proche à faire aussi absolument, mais plutôt à la nuit tombée, c’est le Sky Bar sur le rooftop du Lebua Hotel (celui que l’on voit dans le film Very Bad Trip 2 !), la vue est à couper le souffle !
Les cocktails sont assez chers mais vraiment délicieux. Et le personnel est très sympathique. Venez avant 19h30 si vous pouvez, avant qu’il y ait trop de monde. 😉

Khao San Road à Bangkok
Beaucoup moins chic et ultra touristique mais à visiter aussi le soir, c’est Khao San road ! Cette rue n’a rien d’époustouflant, mais elle montre un tout autre aspect de Bangkok avec ses stands, ses bars, ses boites de nuit… C’est là que les routards viennent faire la fête ! Vous pourrez venir vous faire faire un délicieux pad thaï en 5 minutes, pourquoi pas goûter un ver ou un scorpion frit (ou juste payer pour prendre une photo) 😀 , croiser quelques « ladyboys », et vous faire harponner pour voir un spectacle de « Ping Pong Show ». 😉 Attention aux arnaques d’ailleurs, faites vos recherches sur Google pour ne pas avoir de surprises.

Marché Chatuchak à Bangkok
À faire dans une journée, il y a le grand marché Chatuchak. On y trouve absolument tout ! Vêtements, nourriture, déco, accessoires, meubles, électroménager, animaux… On s’y rend facilement en métro. Par contre nous on a fait l’erreur d’y aller en fin d’après-midi en octobre, on a donc pris la pluie. (À cette période, il fait beau et très chaud jusqu’à ce qu’un gros orage frappe en fin de journée, mais heureusement ça ne dure jamais.) Des trombes d’eau plus tard, le marché est donc quand même rempli et l’ambiance de rue est là.


C’est le moment de faire des achats et de négocier, par exemple si vous voulez ramener des souvenirs. Il faut aussi en profiter pour manger une bonne glace ou un pad thaï maison par exemple. (Oui, encore, je vous rappelle que le pad thaï est le plat thaïlandais le plus populaire, et tellement bon !)
Et puis si vous êtes fatigués de marcher, vous pourrez même vous y faire masser les pieds.

Hôtel VIE Bangkok
J’en viens d’ailleurs à la partie (plus ou moins) relaxante du séjour : le massage thaïlandais. Attention aux adresses douteuses et aux recommandations des chauffeurs de tuk-tuks. Il y a tellement de salons à Bangkok, c’est difficile de s’y retrouver, mais on voit vite ce qui est clean ou pas. Pour notre part, nous avions réservé une heure dans le spa de notre hôtel, le VIE Hotel Bangkok, c’était une valeur sure.
Attention, comme vous le savez peut-être, le massage thaï n’est pas très doux, au contraire. Ce serait donc dommage de passer à côté de l’expérience, mais si vous êtes douillet, insistez pour avoir quelque chose de moins fort, vous pourriez avoir très mal sinon. 😉

Tuk tuks et taxis de Bangkok
Je finis en conseillant de faire un petit tour de tuk-tuk, ce qui donne un charme typique à la balade. Mais clairement c’est surtout une attraction de plus et la majeure partie du temps, vous devriez prendre un taxi. Ce sera toujours bien moins cher et maintenant les chauffeurs rechignent beaucoup moins à mettre le taximeter en route. (Il est connu qu’à une époque on se faisait systématiquement arnaquer et qu’il fallait s’énerver pour qu’ils veuillent bien mettre le compteur.)

Entre temples boudhistes, hôtels luxueux, massages, cuisine locale, marchés de rue, vie nocturne « différente » 😉 … Vous voyez qu’on ne peut pas s’ennuyer à Bangkok ! Personnellement si j’étais restée davantage, j’aurais ajouté la visite du marché flottant (mais notez qu’il faut se lever tôt, il finit vers 8h30-9h) et aussi un tour dans un des gigantesques centres commerciaux de la ville, et peut-être un cours de cuisine
Enfin, je pense que nous avons quand même bien profité de ce week-end et que nous avons vu les incontournables de Bangkok.
Cela dit, il y a encore bien d’autres endroits à visiter dans cette ville et je pense que nous y retournerons pour creuser un peu plus sous cette surface « touristique ». 😉

2 commentaires

  1. Génial ton article, ça à l’air super beau à visiter. Mon copain veut trop y aller mais moi je suis encore mitigée. Ton article rehausse cette destination dans ma liste.

    1. Eh bien j’en suis ravie et je peux te dire que ton copain a raison. Il y a beaucoup d’expatriés d’ailleurs qui vivent là-bas et s’y plaisent donc ce n’est pas pour rien. 🙂 Si vous voulez visiter la Thaïlande, il faut au moins s’y arrêter comme nous quelques jours. Par contre attention à ne pas oublier que le pays est maintenant officiellement en deuil jusqu’en octobre 2017, si jamais vous comptiez vous y rendre bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.